Bien simplement: vous voyez cette galerie, n’est-ce pas? –oui


On recommenca a le porter pendant un laps de temps assez long; les porteurs se relayaient de distance en distance. . . Alors vous rentrez chez vous; pourquoi a cette chasse, vous ne tirez jame qu’un seul coup de fusill. Et il s’inclina comme pour prendre conge. Le vieil aveugle et son guide arrivaient ensemble devant Jesus, couche sur de la paille, entre l’ane et le boeuf, dans l’etable legendaire; ils saluaient l’Enfant-Dieu, puis Marie et Joseph. Vous croyez? fit don Antonio avec ironie. Mon pere la tenait de son pere qui la tenait du pere Adam.

Pas un mot de plus sur ce sujet, je vous en prie, senor, toute insistance de votre part serait pour moi une mortelle injure; je fais mon devoir en vous sauvant la vie, je n’ai droit a aucune recompense. Le desespoir entrait dans l’ame du beau gendarme.

aujourd’hui. Nous, les etrangers du dehors, nous etions un: moi! Et le cure poursuivit: –Et pourquoi etes-vous venus en si petit nombre pour honorer un si grand saint? Helas! je le dis avec douleur, c’est parce qu’il a plu ce matin! Eh bien! mes tres chers freres, est-ce qu’il n’est pas bien facile, lorsqu’il pleut,–de prendre un parapluie? Le bon cure joignit ses mains sur son ventre et eleva ses regards vers la voute lezardee de la chapelle, c’est-a-dire vers le ciel: –O grand sant Estropi! s’ecria-t-il, sans doute tu leur pardonnes la tiedeur de leur devotion a ta gloire, mais moi, grand saint, j’ai le devoir de leur dire qu’ils n’auraient pas du reculer devant le petit desagrement d’etre un peu mouilles, a l’heure ou il s’agissait de venir aux pieds des autels te rendre l’hommage qui t’est du! Les regards du bon cure s’abaisserent et parcoururent son auditoire compose de sept personnes; et il continua: –C’est pourquoi, mes tres chers freres, c’est pourquoi mon ame s’ecrie: Honte! trois fois honte! six fois et sept fois honte sur ceux qui ne sont pas venus, quand il leur etait si facile de venir meme sans etre mouilles,–puisqu’ils n’avaient pour cela qu’a prendre un parapluie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.